Photo à la Une Boucle de Deville Maisoncelle
La Guadeloupe est composée de 2 îlets majeurs : Grande-Terre et Basse-Terre. Ces îlets offrent des paysages totalement différents. En Grande-Terre, on peut principalement apprécier le littoral et les champs de canne à sucre.

Après une randonnée sur le littoral de Grande-Terre, je souhaitais découvrir les quelques hectares de forêts qui perdurent en Grande-Terre. Avec Guillaume, nous nous sommes donc rendus à Petit-Canal pour randonner sur la Boucle de Deville-Maisoncelle.

Cet itinéraire est intéressant car il nous propose de découvrir la flore de Grande-Terre et les champs de canne à sucre. Arrivés sur place, 2 choix s’offrent à nous : parcourir la Boucle de Deville ou suivre un circuit botanique dans la forêt. Comme vous pouvez vous en douter, nous avons choisi de suivre la Boucle. Néanmoins, je tiens à préciser que le circuit botanique est plutôt ludique car il nous apprend les noms des différents arbres qu’on peut retrouver en Grande-Terre. De plus, lors de ce parcours, on nous explique pourquoi il y a peu de forêt en Grande-Terre. Alors, suivez le guide :)

La Boucle de Deville panneau

Carte Boucle de Deville-Maisoncelle

 

Infos pratiquesOù se garer ?Précautions

Distance : 5 km  /  Durée : environ 2h  / Dénivelé : 40 m  /  Balisage : Jaune-Bleu

En bordure de la forêt de Deville-Maisoncelle, à Petit-Canal. Pas forcément très facile à trouver alors je vous note les coordonnées GPS : N16°22’38’ / W61°28’43’
Le balisage est un peu difficile à suivre car il arrive parfois qu’il soit très bien caché. Ouvrez l’œil !

Forêt Grande Terre Petit-Canal

 

Se promener dans la forêt de Grande-Terre

On commence notre périple dans la forêt. Il faut savoir qu’il y a peu de forêt en Grande-Terre aujourd’hui mais cela n’a pas toujours était le cas. Quand les premiers colons ont atteint les îles de la Guadeloupe, Grande-Terre était recouvert de forêt. Malheureusement, l’Homme a rasé une bonne partie de la forêt pour cultiver la canne à sucre. C’est pourquoi la région tente de préserver le peu de forêt qu’il reste en Grande-Terre.

Dans cette forêt de 34 hectares, se fondent mahogany, bois gli-gli, poirier-pays, amandier, campeche, etc.

Allée d'arbres

Nous atteignons un premier champ de canne à sucre que nous longeons par la droite. Sur le chemin, on retrouve pas mal de bovins. Certains effraient même Guillaume avec leurs cornes. Je dois avouer que leurs cornes sont assez impressionnantes. Nous avons un magnifique point de vue sur les champs et la prairie.

Champ de canne a sucre

Champ de canne passage interdit

Cabane dans les champs

Arrivé à un nouveau panneau d’information, nous nous réengageons dans la forêt. Les oiseaux chantent. On tente de ne pas faire trop de bruits pour les apercevoir.

La Boucle de Deville entre forêt et champ

Forêt Grande Terre Petit-Canal Deville Maisoncelle

Kaz dans les champs

Volè mèci

Après un long trajet dans la forêt, nous retrouvons le parcours de départ. En chemin, malgré de beaux paysages, nous sommes tombés sur des décharges sauvages. J’ai conscience que la gestion des déchets sur une île n’est pas toujours évidente mais je trouve ça dommage de gâcher cette magnifique forêt.

Quoiqu’il en soit, le parcours était très facile à suivre. Il n’y a pas besoin d’être spécialement en bonne forme physique pour se promener sur cet itinéraire. Vous pouvez même pique-niquer dans la forêt. Des tables sont à disposition. C’est un parcours très agréable pour une balade en famille.

 

Aux alentours de Petit-Canal

Après notre petite promenade, nous avons visité la fameuse église et les fameuses marches des esclaves de Petit-Canal. Petit-Canal est un lieu chargé d’histoire puisque c’est ici où les esclaves étaient débarqués et vendus. Les marches, toutes irrégulières qu’elles sont, ont été fabriquées par les esclaves eux-mêmes.

Eglise Petit-Canal

En face du port, on retrouve le monument de la flamme éternelle à l’esclave inconnu. Il fut érigé en 1994 pour célébrer le bicentenaire de l’abolition de l’esclavage en Guadeloupe.

Escaliers des esclaves + Tambour de l'esclave inconny

En haut des marches, un monument commémore l’abolition de l’esclavage. Il y est inscrit « LIBERTÉ ». On dit que les fouets et les chaînes auraient été enterrés sous ce monument.

Liberté

Avez-vous déjà visité la ville de Petit-Canal ?

Written by Laura
A 25 ans, je suis curieuse de tout. Sur ce blog, je partage mes passions, mes expériences, mes rencontres, mes découvertes et mes mésaventures sur les sentiers vallonnés d'ici et d'ailleurs.

Leave a Comment

Laisser un commentaire