Qui se cache derrière cet écran ?

Je me présente, je suis Laura, 25 ans. Je suis née à Bourges, mais à vrai dire j’ai passé la majorité de ma vie en campagne seine-et-marnaise, à Fontainebleau.

De nature curieuse, je suis depuis ma plus grande enfance une passionnée de langues, culture et nature. Déjà petite, je rêvais de voyager dans le monde entier et pouvoir parler toutes les langues du monde pour communiquer avec toutes les personnes que je croiserai dans mon périple.

J’ai obtenu mon bac L et ai suivi des études de langues avec comme secrète ambition devenir une polyglotte reconnue.

Aujourd’hui, je suis diplomée d’un Master de Tourisme, je vis dans le Val de Marne, travaille dans le marketing et parle couramment l’anglais et l’espagnol. Je ne comprends pas encore toutes les langues du monde mais j’ai beaucoup appris sur la vie et sur moi-même en voyageant à l’étranger. J’ai eu la chance de vivre et travailler à Oxford (Angleterre), Malaga (Espagne), Bruxelles (Belgique) et à Marrakech (Maroc).

Comment à 22 ans je me suis dit qu’il fallait que ma vie change ?

A 22 ans, avec un diplôme presqu’en poche, j’entre dans la vie active. Je ne faisais plus de sport depuis le lycée. Franchement, je n’ai jamais fait partie des sportifs du lycée mais je vivais à la campagne chez mes parents et je bougeais énormément sans m’en rendre compte. Croyez-moi, les 30 minutes de marche par jour étaient largement rentabilisées.

Quand le drame arriva…

Bon ok, j’exagère un peu en parlant de drame. Disons que j’ai déménagé pour vivre avec mon chéri dans le Val de Marne. Je ne bougeais plus tellement. Ma vie consistait à me lever, prendre le bus, puis le RER, puis le métro, et rebelote pour rentrer à la maison. Je ne marchais plus, je ne respirais plus d’air frais. Et un jour, j’ai monté les 2 étages de mon appartement comme d’habitude (*waouh*) sauf que je me suis sentie essoufflée. Je n’en pouvais plus comme si que j’avais couru le marathon. Ce fut le déclic : je devais penser à sérieusement pratiquer une activité sportive.

Courir jusqu’à la ligne d’arrivée

Comme beaucoup de personnes qui veulent se remettre au sport après une longue période sans rien faire, je me suis dit « Allez Laura, prends tes running on part courir ! ». Grossière erreur, avec de vieilles running d’entrée de gamme de chez Décathlon et mon manque de souffle je n’ai pas tenu 5 mins… J’ai essayé de continuer, mais seule contre soi difficile de tenir le rythme et les efforts. En quelques jours, j’avais lâchement abandonné.

L’importance d’investir en soi

Salle de sport / EntraînementJe crois que je m’y étais mal prise au départ. Se mettre en running était une bonne initiative mais ce n’était pas pour moi à ce moment-là. Il me fallait un endroit où faire du sport tout en restant motivée. S’inscrire dans une association sportive ? Trop contraignant pour moi, je ne pouvais pas me rendre aux cours. S’inscrire dans une salle de sport ? C’est ici que j’ai trouvé le bonheur. La fameuse salle de sport avec ses avantages et ses inconvénients. Un des avantages, on se retrouve avec des personnes motivées. La cohésion de groupe nous donne envie de nous dépasser et pratiquer à fond cette heure de sport. J’y suis tous les cours collectifs que je peux (BodyCombat, BodyPump, BodyBalance, RPM, Abdos-Fessiers, Zumba). Un des inconvénients, le prix très élevé. Mais finalement ça c’est avéré une bonne motivation au départ pour ne pas abandonner et continuer à se rendre à la salle. Aujourd’hui encore je me rends régulièrement aux cours et c’est même devenu une habitude. La salle de sport m’a permis de retrouver mon souffle. Si bien que quelques mois plus tard, je me suis remise au running et j’ai pu fièrement courir 30 mins sans soucis :)

La nature, c’est la vie

En plus de suivre des cours à la salle de sport, je cours régulièrement. Mais j’ai horreur de courir entre les voitures. Je favorise donc les parcs, les bords de Marne, les forêts, les champs. Plus y a de boues et mieux s’est ! Je plaisante… Ca glisse trop ! Mais je préfère faire du sport en pleine nature. Je pratique aussi la randonnée avec mon chéri. Je trouve que c’est une activité formidable pour voyager autrement qui offre en bonus une nouvelle perspective sur notre environnement. Et je me mettrai bien au canicross avec ma chienne Jaïna.

Pourquoi un blog ?

Comme tant d’autres avant moi, je tiens à partager mes passions. Sur ce blog, je parlerai sport, nature, voyage mais aussi lecture, découverte culinaire, projet DIY… Autant de sujets qui me tiennent à cœur.

N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire d’articles de ce blog ou sur les réseaux sociaux. Vous pouvez aussi me contacter par email ici.

A très bientôt !