Photo à la Une Le Sentier de la Pointe des Chateaux
Pour apprécier la côte Est de la Guadeloupe, Guillaume et moi avons longé la côte de l’Anse à la Gourde jusqu’à la Pointe des Châteaux. C’est une randonnée facile avec peu de dénivelés qui comprend 4 étapes et demi (vous comprendrez pourquoi par la suite). Chargé d’histoire, ce sentier nous emmène sur de très belles plages.

Randonnée la Pointe des Châteaux

Infos pratiquesOù se garer ?Précautions

Distance : 10 km  /  Durée : environ 3h  / Dénivelé : 27 m  /  Balisage : Jaune

Au parking de la plage de l’Anse à la Gourde, à Saint-François
Le parcours se fait en aller-retour. On parcourt donc 5 km de l’Anse à la Gourde jusqu’à la Pointe des Châteaux et inversement pour le retour.

La Trace de la Gourde

7h du matin. Arrivé au parking de l’Anse à la Gourde. On s’est levé tôt pour profiter un maximum de la fraîcheur matinale. Chaussures de randonnée au pied et  3L d’eau dans le sac, on suit un panneau qui nous indique un sentier sur la droite pour entamer notre première étape sur la Trace de la Gourde. On grimpe nos premiers mètres de dénivelés. A mon avis, c’est à ce niveau que se trouve les fameux 27 m de dénivelés car par la suite le sentier est plat et donc plutôt facile à suivre. Puis, on longe toute l’Anse à la Gourde sur un chemin rocailleux. Nous marchons une bonne demie heure dans la forêt sèche jusqu’à atteindre la Pointe de la Gourde. Le balisage est très facile à suivre. En chemin, on aperçoit de temps à autre la mer entre les arbres et on se laisse porter par le son des vagues.

Trace de la Gourde

La Trace Tarare

Puis débute notre seconde étape, la Trace de Tarare. Cette trace longe l’Anse Tarare jusqu’à la plage Tarare. C’est une très belle plage sauvage. Sable corallien, eau turquoise. C’est mon gros coup de coeur ! L’une des plus belles plages que j’ai pu voir en Guadeloupe. A savoir, c’est une plage naturiste. D’où l’intérêt de partir tôt. On peut profiter un peu de la plage avant que les premiers naturistes arrivent. On peut aussi y faire du snorkelling (randonnée aquatique). On peut y voir des espèces de poissons différentes.
Espace naturiste

Plage Tarare

La Grande Saline

Notre sentier se poursuit dans un bosquet assez désertique jusqu’à la Grande Saline. On croise quelques vaches en chemin, broutant et nous regardant d’un air curieux. Elle fait quoi l’humaine avec son boîtier noir qui fait du bruit ?! Lorsqu’on arrive à la Grande Saline, le chemin est de plus en plus sableux. Cette saline est vraiment impressionnante. C’est une sorte de grand bassin d’eau géant. L’eau s’y évapore naturellement et on peut récolter le sel.

La Grande Saline 1

En face de la Grande Saline, nous continuons notre itinéraire sur la gauche pour longer l’Anse des Salines. Le chemin est très sableux. La chaleur s’installe de plus en plus. Nous sommes entre la mer et la Saline. J’ai l’impression que le soleil tape beaucoup plus fort sur ma nuque. Il y a des arbres entre la mer et nous qui nous coupent littéralement de tout vent. C’est vraiment difficile de continuer. On boit beaucoup d’eau à ce moment-là. Heureusement, la plage de l’Anse des Châteaux est en vue et nous avons une très belle vue sur la Croix de la Pointe des Châteaux. On marche sur les petits rochers au bord de la plage. Guillaume a eu la chance d’entrapercevoir un petit crabe.

La Grande Saline 2

La Pointe des Châteaux

On voit de plus en plus de monde. Il y a quelques marchands ambulants qui installent leurs étals. Nous sommes bien arrivés à la Pointe des Châteaux. La mer est très forte et les vagues sont monstrueuses. Mais je ne faiblis pas. Il nous reste encore une étape à franchir : grimper jusqu’à la croix de la Pointe des Châteaux. On monte un escalier assez raide mais nous sommes bien échauffés maintenant :) En fait, ils sont peut-être là les 27 m de dénivelés finalement. Arrivé à la Croix, on a une vue imprenable sur toutes les îles de la Guadeloupe. Le ciel est bien dégagé et on peut apercevoir la Désirade, Marie-Galante et Petite-Terre. Sans oublier, la vue sur les côtes de Grande Terre.

La Pointe des Chateaux 1

Guillaume est fatigué de la montée mais il est plutôt satisfait de ne pas avoir loupé ce paysage qui nous en met plein la vue.

Plage Pointe des Chateaux

Le retour

On descend l’escalier et on fait une pause sur la plage. Guillaume part s’amuser dans les vagues assez fortes. Personnellement, je trouve ça plus impressionnant et je dois avouer que ça me fait peur. Je me repose juste sur la plage.

Pause finie. On reprend l’itinéraire pour rejoindre notre point de départ. La chaleur s’est vraiment bien installée et le retour est plutôt difficile. C’était une très bonne idée de partir tôt car si nous avions commencé notre randonnée vers 10h je ne sais pas comment on aurait pu faire autant de kilomètres sous cette chaleur.

On arrive finalement à la plage de l’Anse à la Gourde et là c’est le soulagement. Nous sommes fatigués et nous partons nous reposer sur la plage. On se baigne même un peu.

Anse à la Gourde

Plage La Gourde

 

Au début de cet article, je vous annoncais qu’il y avait 4 étapes et demi. Voici la « demie » étape :

La Trace de la Pointe à Cabrits

Carte Sentier Pointe des Châteaux

A gauche du parking de l’Anse à la Gourde, il y a une petite randonnée d’1H en aller-retour. Ce sentier longe l’Anse à la Gourde jusqu’à la Pointe à Cabrits. Sur ces plages, lors de fouilles archéologiques, on a retrouvé des traces d’anciens villages amérindiens. Je dois vous avouer que nous étions bien trop fatigués pour entamer ce sentier. Avec la fatigue de la veille, le décalage horaire et la randonnée matinale de 10 km, on a un peu flemmardé sur la plage avant de déjeuner :)

Pour le déjeuner, je ne peux que vous conseiller de tester le restaurant créole La Kaz Kréol à Krikri. Il se trouve en bordure de route, avant de tourner pour vous rendre au parking de l’Anse à la Gourde.

 

Quelques recommandations avant d’entamer ce sentier de randonnée

Ces conseils peuvent paraître évidents mais ça ne coûte rien de les rappeler 😉

1. Pensez à prendre de l’eau, voire beaucoup d’eau car avec la chaleur on se déshydrate très vite.

2. Pensez à vous couvrir la tête. En général, je ne porte pas de chapeau mais le soleil tape très fort, et surtout au niveau des Salines. Résultat, j’ai eu un gros mal au crâne de retour dans notre cabane.

3. Et bien évidemment, n’oubliez pas la crème solaire !

Cette randonnée vaut vraiment le coup alors protégez-vous bien de la chaleur et de la déshydratation pour en profiter un max !

Avez-vous déjà fait cette randonnée ? Qu’en avez-vous pensé ?

Written by Laura
A 25 ans, je suis curieuse de tout. Sur ce blog, je partage mes passions, mes expériences, mes rencontres, mes découvertes et mes mésaventures sur les sentiers vallonnés d'ici et d'ailleurs.

Leave a Comment

Laisser un commentaire